Tous les romans de Sandrine Collette sont vertigineux, haletants, suffocants, sombrement inquiétants, tant au niveau du récit à chaque fois d'une puissance incroyable, que des personnages, atypiques, borderlines, attachants.

"Animal", paru en 2019, baigne dans cette ambiance, ce sentiment de mal-être qui nous habite tout au long de la lecture et nous inflige cette envie (malsaine ?) de continuer, d'engloutir les pages pour se retrouver au final complètement exsangue et anéanti par la puissance du récit et des descriptions.

"Animal" est sauvage, bestial, on devient Lior, l'héroïne, forte mais abîmée psychologiquement, et on vibre avec elle dans cette traque sauvage, au bout de laquelle le mot animal prend toute sa puissance.

Un auteur à découvrir absolument...mais préparez-vous à être bousculés...

 OPAC Recherche Simple